Quelques jours plus tard…

24 Photography 2018 exhibition opening

Paris, le 22 février 2018

Il est amusant de relever que dans ma volonté de mettre en oeuvre un blog éphémère, la seule note que j’ai produit est restée en place plus de deux ans…

N’avais-je donc plus grand chose à relater à mon ami le grand Internet ?

Vaquais-je à des occupations particulièrement passionnantes et monopolisantes ?

Me suis-je lassé au moment même où je tentais de faire renaître une fibre connectée ?

Sans doute un peu tout ça en même temps.

Suis-je décidé à faire mieux ?

Qui vivra verra.

Mais je profite de mon passage furtif et éphémère séant pour convier les heureux visiteurs de ces mots qui seraient de passage comme de séjour durable à Londres ce samedi 24 février à venir découvrir la nouvelle exposition du collectif 24 Photography, en plein air, à Soho Square.

J’ai pour la 4ème année consécutive la joie de participer à ce projet à long terme, 24 photographes documentant chaque année les 24 heures de la première journée de l’année et ce durant 24 ans…

L’image que j’expose se légende « Cloud Factory », clin d’oeil à l’une de mes vieilles lubies, pour laquelle l’alliance d’un soupçon de chance et d’une tonne de persévérance parviendra bien à me faire venir à bout de cette série en éternel devenir, et si possible avant la fin du projet 24 Photography 😉

L’image ci-après, ainsi que l’invitation au vernissage de samedi…

Et le tour complet des 24h du 1er janvier 2018 à voir en ligne sur le site de 24 Photography

Cloud Factory @ 24 Photography 2018
08:00 – Cloud Factory

24 Photography 2018 exhibition opening invitation

Cette note est avant tout une réflexion personnelle. L'action de publication peut parfois inviter au débat et à la discussion. Haïssant particulièrement les fils de commentaires du web, j'ai choisi de privilégier ces échanges entre vous et moi (si tant est que je puisse être lu puis commenté). Cliquez simplement sur ce lien et livrez-moi le fond de votre pensée